Star Wars Jeux

Sixième version de ce formidable RPG Star Wars ! Premier forum RPG dans la catégorie Science Fiction de ForumActif pour les Versions 1 à 4 ... et la V6?
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Légende du Serpent (Topic privé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Dan Etis
Invité



MessageSujet: La Légende du Serpent (Topic privé)   Sam 10 Mar - 20:55

HJ : Ceci est le résultat d'un délire que j'ai eu, qui était de mélanger SWJ et un autre univers, se révèlant à être celui de Metal Gear, pour faire une sorte de mini-roman agrémentée souvent par des images et vidéos. Il sera divisé en plusieurs chapitres, c'est-à-dire un par post. DJ :

Après l'élection massive de Jedi et de Sith au sénat, la galaxie a été divisée en deux,
Une partie vénérant la puissance presque sans limites des adeptes sombres de la Force,
Une autre respectant la mentalité pacifique des adeptes lumineux de la Force,
C'est ainsi que commença une période de tension et de peur, parsemée d'affrontements titanesques entre différents utilisateurs de pouvoirs mystiques,
Puis entre duels au sabrelaser et débats enflammés; le monde du secret, de l'assassinat, de l'espionnage et du crime toléré s'épanouissait au coeur même de la République.


"Snake, j'ai reçu l'autorisation de l'amiral Etison pour lancer l'opération nommée 'Meurtrier d'Étoiles', il y a quelques minutes."

"L'opération 'Meurtrier d'Étoiles'? Major Harpero, dans quoi vous voulez encore m'embarquer?"

"Tralas, une superpuissance indépendante uni-planétaire du système de Corellia alliée aux Sith extrèmistes, a accusé la République d'avoir détruit l'une de ses villes à l'aide d'un missile à concussion."


"Pourquoi pensent-ils que c'est nous qui ont fait ce coup bas?"

"Ce missile était un X15, un modèle développé seulement par notre gouvernement, encore à l'état de prototype puis existant en cinquante exemplaires à travers le monde. Tout ça prouverait largement notre participation dans la destruction de cette ville."

"Alors? Que dois-je faire pour innocenter notre chère et invincible République Galactique, major?"


"Bref, il y a avait une maîtresse Jedi, connue seulement sous le pseudonyme de Star, qui se trouvait, selon le signalement de son comlink, à quelques kilomètres de la ville au moment de l'explosion. C'est donc sûrement elle qui a volé un des missiles et fait l'acte. Votre mission est d'infiltrer Tralas et d'éliminer la Jedi, puis ensuite, le chancellier s'occupera de montrer aux Tralasiens qu'elle est, ou plutôt était, la coupable."


"Star, mon mentor? Le soldat qui a sauvé plus de cent trillions citoyens de la République lors de la guerre de 2486? Pourquoi aurait-elle fait cela, au nom de la Sith!? D'ailleurs, vous ne semblez pas très sûr du bien-fondé de vos informations à propos de sa possible participation à cette attaque."

"Snake, dans le domaine de l'espionnage, il n'y a jamais de certitudes, seulement des risques précisément calculés. Bon, vous devez partir sur l'heure, on vous expliquera en détails ce que vous devrez faire en chemin vers Corellia."

The Ibaïd productions presents...

Big Boss : L'Histoire d'un héros de notre ère

Revenir en haut Aller en bas
Dan Etis
Invité



MessageSujet: Re: La Légende du Serpent (Topic privé)   Mer 14 Mar - 3:01

CHAPITRE I : Un départ emporté par le vent


Un transport républicain de classe CR20 venait de surgir de l'hyperespace, au coeur même du célèbre système stellaire corellien, à proximité de la planète Tralas. À l'intérieur du bâtiment, et plus précisément dans le hangar arrière, se trouvait John Eatera fumant un cigare. Ce simple espion nouvellement recruté dans l'armée républicaine, portant le nom de code 'Snake', était d'une taille ni classique, ni extraordinaire, avait des cheveux bruns et une petite barbe de cette même couleur. Il portait des habits de saut en parachute vert kaki, un pistolet à projectiles silencieux fermement rangé dans son holster et un couteau accroché à sa ceinture; un masque, dont la visière d'un jaune assez transparent avait une apparence plutôt étrange, se trouvait également aux côtés du républicain. Pour une raison bien évidente aux yeux de certains, tous ces objets appartenaient à une technologie étant d'un style depuis longtemps oublié et ignoré par les gens de la galaxie.

"Tralas possède une atmosphère respirable des plus originales, Snake, car les gaz qui la compose empêche de fonctionner les blasters, les speeders, les vaisseaux, les sabrelasers et bien d'autres objets assez courants dans le monde.", fit une voix dans le comlink de l'espion.

"Mais alors, Jane, dois-je être obligé de faire un saut hors-atmosphère pour arriver à la surface de cette planète, puisque ce CR20 ne peut le faire tout seul?", demanda l'espion.

"Il semble que ce sera le premier saut de ce genre dans toute l'histoire galactique, en fait. Tu peux au moins être content de cela.", continua la voix, ce qui fut suivi par quelque chose ressemblant à un rire étouffé.

"Et m*rde! Ne me dites pas que je risque de griller avant de commencer, en plus!? Maudissez la Sith, et envoyez tout le reste cramer! Décidément, c'est pas ma journée..."

"Votre équipement a été spécialement créé pour cette mission, donc ne vous inquiétez pas. En cas de problème, du début à la fin de la mission, Jane et moi pourront vous conseiller par communication comlink.", dit le major Harpero, qui venait d'apparaître dans la conversation.


*Mais si les Tralasiens ne peuvent utiliser de vaisseaux spatiaux, pourquoi la République ne les laisserait bouder sur leur planète perdue? Ils ne pourraient nous faire de mal... mais non, ils doivent sûrement avoir un truc dangereux pour nous, car l'état-major républicain n'aurait jamais accepté une opération militaire inutile.*

Pendant ce temps, sur Coruscant, à l'intérieur de la salle des communications du QG des services secrets de l'armée républicaine, Harpero et la dénommée Jane discutait de la mission qui venait d'être confiée à Eatera, et de la possibilité qu'elle réussisse. Voyez-vous, il y avait des risques concernant le fait que l'équipement de Snake devienne trop brûlant lors de la descente puis qu'il arrête de fonctionner, même s'il était d'une excellente qualité. D'ailleurs, comme il lui avait été expliqué des heures avant l'arrivée en Corellia, l'espion n'avait que deux jours de vivres dans son sac de survie, si la nourriture n'était pas détruite lors du saut qui le mènerait vers Tralas. Et tout cela n'était la pointe de l'iceberg, car bien pire l'attendait sur Tralas!

"Monsieur, pourquoi a-t-on choisi John pour aller éliminer Star? Vous saviez bien qu'elle était son mentor, son amie... je me demande presque s'il y avait une relation amoureuse entre eux.", fit Jane, l'inquiétude emplissant ses yeux profonds et attirants.


"Ce type d'information ne peut être divulgée à des gens de votre rang d'analyste militaire, madame Kann. Cependant, sachez que, malgré les apparences, Snake est le seul et unique Homme ayant les capacités pour vaincre la 'cible'. Il apprendra beaucoup lors de cette mission, bref.", répliqua le major désolément.

La jeune femme, qui était d'une beauté inhabituelle pour une représentante de la race humaine, montra son respect pour le vieux Harpero en se taisant. Ce dernier, sa droiture témoignant d'une fierté bien contrôlée, fixa alors l'écran d'un ordinateur, qui émettait une lueur rougeâtre qui se reflètait sur son visage et celui de sa collègue. Cette machine indiquait, entre ensembles de chiffres et de lettres sans sens réels, des milliers d'informations sur les opérations top-secrètes républicaines se déroulant dans la galaxie, dont celle que le CR20 n'était qu'à quelques minutes du point de parachutage de Snake.

Pendant ce temps, les pilotes du transport stellaire qui amenait John vers sa mission se préparaient à avertir la base de la confirmation du commencement éminent de la mission. Le capitaine du vaisseau prit alors le communicateur holonet du vaisseau, puis envoya un message instantané au QG de Coruscant :


"Nous sommes à 160 kilomètres du point de parachutage de l'espion matricule 8009 Zeta. 10 minutes avant 'dropoff'!"

"Très bien, assurez-vous de ralentir rendu à 70 KM, est-ce bien compris? Les conditions à l'extérieur sont-elles bonnes, aussi?", répondit le major.

"Oui monsieur, aucun truc horrible, aucun nuage stellaire ou pluies de météorites... la visibilité est parfaite! Je viens d'envoyer un soldat avertir 8009 de se préparer à sauter, d'ailleurs."

Un homme, qui portait une armure cellée conçue pour résister aux mals du vide de l'espace, était effectivement dans le hangar en ce moment, en train de faire rien de mieux que de se disputer avec Snake! S'il espérait gagner un duel verbal contre l'espion, celui-là, il pouvait bien rêver!

"Non, sergeant Wasson, je ne metterai pas ce fichu sac en avant de moi, car je n'ai pas envie qu'il se retrouve en plein dans ma figure quand j'atterirai.", dit John, qui gesticulait dans tous les sens, tellement il était en colère.

"Je suis désolé, mais vous aurez de mauvaises surprises, si vous ne ne le faites pas. Il faudrait également placer votre couteau sur votre poitrine, et votre holster plus près de vos hanches, si vous voulez avoir un avantage tactique au début d'un combat.", fit après les paroles de l'espion le soldat, qui se sentait bien intimidé.

"Là, je suis d'accord avec vous! Cependant, je persiste à dire que ce n'est pas une bonne idée de placer ZE sac sur mon ventre. Je l'ai depuis que je suis entré dans l'armée, et je ne tiens pas à le changer, duc*n!"

"Si c'est comme ça, j'abandonne! Maintenant, mettez votre casque, on devrait bientôt arriver..."

"Snake, le CR20 est à deux minutes du secteur S, vous êtes prêt ou pas!? Sinon, je vous rapellerai la vitesse à laquelle va votre vaisseau!"
, hurla la voix d'Harpero dans le comlink de John.

"Je suis prêt!", dit soudainement Eatera en posant son casque sur sa tête,"Dites-donc, j'ai l'air d'un insecte là-dedans, non?"

"Bon, je dépressurise l'atmosphère du vaisseau... dépressurisation complète! Ouverture de la rampe du hangar arrière... c'est fait!"

"Rappelez-vous, ce que vous allez immédiatement faire sera pour les livres d'histoire; le premier saut hors-atmosphère vers une planète. Maintenant, ouvrez vos ailes, puis que votre départ en soit un emporté par le vent de la Réussite!"

Après avoir entendu les encourageants mots de son chef, Snake commença à s'approcher de la sortie du vaisseau, ses bottes spéciales lui permettant de marcher, non sans difficulté, puisque la gravité était maintenant absente dans le hangar. Lorsqu'il arriva au commencement de la rampe, il observa la planète flamboyante qui se trouvait en dessous de lui. Enfin, prenant son courage à deux mains, il se décida à sauter.


"Bonne chance, John!", entendit l'espion républicain au moment où il pénétrait dans l'espace, tout en regardant le CR20 s'éloigner de lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
La Légende du Serpent (Topic privé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une légende à environ 5km de chez moi^^
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Jeux :: Galaxie :: Autres Planètes-
Sauter vers: